Islande - Juillet 2010 PDF Imprimer Email

 

 

Il y a bientôt un an, nous partions pour un de nos plus beau voyage à moto, et sans doute le dernier avant un petit moment. La vie de famille et les contraintes professionnelles ont fini par nous rattraper. Ceci explique en partie le manque de suivi du site et l'absence de projet lointain sur deux roue pour cette année. Je vous propose néanmoins de parcourir quelques clichés pris durant ces 4 semaines de périple au pays des volcans.

 


Just married, nous chargeons les motos sur la remorque, la tente et les duvets dans le coffre, et en route pour notre voyage de noce... hors norme.

 

Nous avions fait à moto les 2500km aller retour qui séparent Lille de Hirtshals (Nord Danemark) lors de notre voyage au Cap Nord. L'intérêt est limité. Cette année nous optons pour la voiture. Les motos monterons seules dans le ferry. 

 

 Welcome on board

 

2 jours et demi de mer avant d'apercevoir les cotes islandaises.... cette fois nous prenons une cabine confortable... Madame n'aurait pas compris qu'il en fut autrement pour son voyage de noce ;) 

 

 

Accostage bref aux iles Féroé. Certains débarquent pour quelques jours et continueront sur l'Islande avec le prochain Ferry. Nous manquons de temps pour cela.

 

 

Après un peu plus de deux nuits et deux journées, les neiges d'islande sont en vue!!

Chacun à bord est pressé de descendre... les motos, les énormes 4x4 Defenders chargés jusqu'au toit, et les rares voitures immatriculées en Islande...

 

 

Premiers tours de roues.... avec le barda.

 

Les premiers kilomètres sont goudronnés, la route est déserte, est ce que ca va durer?

 

 
Pour ce qui est de l'aspect désertique....oui.
 

 

Bientôt nous approchons des glaces du Vatnajökull, un glacier grand comme la Corse.

 

 
Et au milieu des icebergs nage un phoque...
 
 
 

 

Peu à peu, le bitume cède la place à la terre et aux cailloux

 

 
 
 

 

Seuls au monde?

 

 
 

Oui, tout ca se mérite. On nous avait prévenu, le passage de gué est un exercice obligatoire pour ceux qui s'aventurent à l'intérieur des terres. La technique est simple, du gaz, de l'équilibre, et rester autant que possible dans la trace des 4x4. Si en plus votre femme fait une petite reconnaissance à pied, c'est "presque" trop facile.

Attention, à moins d'une source chaude en amont, l'eau est souvent glaciale.

20 mars 2010, l'Eyjafjöll entre en éruption. Quelques semaines plus tard, nous passons à proximité et c'est un épais nuage de cendres que nous traversons sur près de 60 km. Tout est gris, il faut essuyer régulièrement sa visière, on distingue le bleu du ciel en levant les yeux
 
 
 
  
  
  

















 
superbe piste F206
 
 
En route vers landmannalaugar, Madame se met au tapis
 
 
Et Monsieur aussi, par solidarité.


 
Cette fois ci, les bottes ont pris l'eau...
 






 
 
Une nuit à Landmannalaugar = Couverture de survie + Thermarest + duvert grand froid + polaire haut et bas cialisfrance24.com + chaussette + bonnet + glaglas....
 
<< SUITE EN CONSTRUCTION ... à finir un jour>> 
 
 
 



 


 
Le rift
 
 
Pas si terrible le camping en islande!
Et Oh! surprise! des arbres!!
 





 

 

 

 

 

 


















 
Les fjords du Nord ouest
 

 
10°C en moyenne sur 15 jours, Max 18°, Min 3°
 
 
A la recherche des baleines
 















 
Des marseillais égarés
 





 
Pointe à 18°
 















 

Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
:angry::0:confused::cheer:B):evil::silly:
:dry::lol::kiss::D:pinch::(:shock:
:X:side::):P:unsure::woohoo::huh:
:whistle:;):s:!::?::idea::arrow:

3.22 Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."