De Barcelonne au Delta de l'Ebre - Septembre 2009 - Roadbooks Vibraction PDF Imprimer Email
Index de l'article
De Barcelonne au Delta de l'Ebre - Septembre 2009
Roadbooks Vibraction
Séquence photos
Toutes les pages

 

Préparer un voyage de quelques milliers de kilomètres à travers l'Europe, ca ne demande finalement qu'un peu de temps et de curiosité. Du moins si vous voyagez par le réseau routier. Mais si l'objectif est de quitter le bitume, ce n'est plus la même histoire. Il faut connaître l'état des pistes, la règlementation locale, et surtout avoir un repérage sûr. La logistique devient plus importante : essence, camping... on ne trouve pas ca au détour d'un chemin forestier. Enfin, les cartographies usuelles type MS Autoroute Express, Google Map et autre City Navigator ne sont plus d'une grande aide, à vous le 1/25000ème et les cartes topographiques. 

Alors la bonne solution que nous avons expérimenté cet été 2009 vient d'une petite société près de Toulouse appelée Vibraction. En parcourrant les forums spécialisés, je suis tombé sur leur site et j'y trouvé de quoi programmer mes vacances:

http://pagesperso-orange.fr/vibraction/cadre-accueil.htm

Philippe Rosa et son épouse y proposent pas moins d'une vingtaine de roadbooks sillonnant les Pyrénées et l'Espagne essentiellement, mais également l'Afrique du Nord. Après une sympathique de discussion au téléphone ou j'expose mon projet de voyage à moto, je me décide pour les RB 19 et 20 : Barcelone - Delta de l'Ebre, et Delta de l'Ebre Valence.

 

 

 

Quelques jours plus tard, j'ai recu une belle enveloppe soigneusement emballée avec les 2 roadbooks et le catalogue Vibraction. Les roadbooks se présentent sous la forme de cahier format A4 d'une centaine de feuilles, reliées par spirale. Vous y trouverez toutes les indications le long du parcours, mais aussi l'histoire du coin traversé, les logements alentours, les stations essence.... Tout est très détaillé et soigné. Plus de préparation à faire, tout est là. J'étais assez impressionné par le niveau de qualité, lors que je suis plutôt tatillon quand il s'agit de préparer un itinéraire.

Le parcours est représenté étape par étape, accompagné du trip.... à l'ancienne, si je peux me permettre

 

 

 

Mais voilà, tourner les pages d'un cahier pareil au guidon d'une moto, c'est impossible sauf a s'arrêter toute les 10 minutes, enlever ses gants, ouvrir le porte carte... Seule solution, retracer le parcours sur mon GPS.

J'ai donc rappelé Vibraction qui m'a naturellement envoyé le fichier des waypoints correspondants. Il me semble dailleurs que les derniers RB sont fournis avec un CDrom. S'en est suivit un long travail sous mapsource ou j'ai redessiné la trace attendue (trace et non route, mais c'est un autre débat...) sur la base des waypoints fournis. J'avais au préalable chargé une cartographie topographique de l'espagne (Garmin TopoV2) et avec un peu de patiente, on reparcours étape par étape le roadbook.

Une fois le tracé dessinée, re-échantillonnée, découpée, chargée dans le garmin, je glisse le RB dans le porte carte et il n'y a plus qu'a! Notez que le porte carte fourni avec la sacoche de réservoir Wunderlich est parfaitement adaptée pour acceuillir ces gros roadbooks.

 

 

 

Et en situation?

La Navigation

Une fois le GPS bien configuré, je ne me suis finalement que peu servi des RB papiers sur le terrain. Quelques rares fois ou j'ai eu un doute, j'ai du jeter un oeil au porte carte. Nous nous en servions surtout pour trouver le camping ou l'auberge ou nous reposer le soir.

Le niveau technique 

Haaa, voilà la partie sportive de l'affaire. Pour y répondre, il faut que je vous situe un peu notre niveau:

 

  • Moi : quelques années de moto, quelques demi journées d'enduro, quelques heures passées a crotter la 800GS dans les chemins du Nord Pas de Calais... et c'est à peu près tout. Mais une grosse envie d'apprendre et de gagner en expérience. (Pour vous donner une idée du niveau, ma dernière sortie dans les Vosges ICI 2010)
  • Madame : expérimentée au long voyage à moto... sur route. Aucune expérience sur piste. 
  • Les motos : 800 et 650 GS 2009, chargées aves les valises touratec, équipées de pare mains, sabot, barres.... et surtout pneus crampon (Karoo neufs sur les 2 motos)

 

Sur l'aspect technique, en ce qui me concerne, je me suis ré-ga-lé! Le tracé proposait un peu de tout : du roulant entre les champs, des montées caillasseuses, un peu de boue, un peu de sable... de tout pour s'amuser. Avec le recul et peut être un peu plus d'expérience maintenant, je dirai qu'il n'y a pas de grosse difficulté. Un gros trail tel que la GS passera partout, sans aide, même chargé. Mais j'ai également pu tester sans la bagagerie et c'est autrement plus marrant. Il n'y a pas de passage dangereux, certains nécessitent simplement un peu plus d'attention ou website d'endurance (longues descentes). A noter que les tronçons mentionnés comme délicats dans le RB sont à l'attention des 4x4. Ce ne sont généralement pas les mêmes pour les motos. Le RB 19 fait 350 km et est proposé pour 3 jours. Je dirais qu'une GS roulant a un ryhtme "sportif léger" doit boucler le trajet en moins de 2 jours, sans faire de tourisme. 

En ce qui nous concerne, nous avons pris beaucoup plus de temps. Nous voulions profiter de la plage, de la région et des vacances. De plus, il faut admettre que Marie a eu beaucoup plus de mal à s'y faire. Même si le parcours est très faisable, il nécessite d'être en forme et un peu de pratique tout terrain. Il faut avoir déjà gouté aux dérobades du train arrière dans la boue et savoir ne pas trop hésiter à mettre du gaz quand il le faut... C'était sans doute un peu tôt pour emmener la 650GS dans la montagne espagnole. Rapidement, la crispation a remplacé le plaisir et la fatigue s'est installée. Nous avons donc levé le pied et au final nous n'aurons fait que le RB19. Valence attendra une prochaine fois.

Le décors 

Le mieux c'est d'y aller ;)

C'est en suivant l'itinéraire qu'on se rend compte de la masse de repérages qu'il a fallu faire au préalable et du niveau de détail des roadbooks. Ils vous emmènent sur de petits sentiers de montagne ou vous ne croiserez personne durant des heures. Ca sent bon la forêt et les points de vue sont imprenables. Vraiment, c'est un beau coin.

Autant la nature nous a enthousiasmé , autant nous avons été un peu décu par les agglomérations alentours. Les petits villages croisés sont souvent peu soignés et parfois totalement déserts... trouver un camping, un office de tourisme ou même parfois un restaurant devient vite compliqué, surtout si vous ne parlez que français et anglais. La cote est dans le même esprit, sans vraiment de charme, malgré un potentiel énorme. Dommage.

Au final 

Au final, je conseillerai les roadbooks Vibraction a tout motard voulant se balader sur piste, de manière sereine. Ils sont très bien réalisés, très bien repérés et la société est sérieuse. Le prix demandé est tout à fait raisonnable compte tenu du travail fait en amont, que je ne soupçonnais pas à l'époque. Selon moi, le seul bémol pour la pratique moto est l'obligation de reporter le tracé dans le GPS avant de partir. J'y reviendrai volontiers.

 

 



Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
Roads books vibraction
CARDELLI Gérard 02-06-2010 18:28:12

Bonjour
Tout à fait d'accord sur vos remarques concernant la qualité des roads books vibraction. Pour ma part j'ai pris les 2 trilogies du Maroc ou je vais passer 2 ou 3 mois l'hiver prochain (4x4) . Ma moto ne me permet pas de faire de la piste (1150RT)Je vous remercie de m'avoir fait parvenir le road Cap Nord. C'est bien celui que je voulais.
Cordialement
Gérard
GPS Garmin map 60Csx
CARDELLI Gérard 02-06-2010 18:34:12

Bonjour
Je vois que vous avez un gps garmin map 60csx. J'ai le même depuis 2 semaines (en remplacement d'un bon vieux garmin 75 de 1994 qui fonctionne toujours), mais je me pose des questions sur son bon fonctionnement. En effet il passe beaucoup de temps en navigation à procéder aux calculs. Le votre fait-il cela aussi?
Cordialement
Gérard
GPS 60CSX
Pimax 03-06-2010 00:55:09

Si mon 60CSX pédale en navigation routière? Oui et non. Je m'explique :
1) il est possible de désactiver le recalcul automatique ou du moins faire en sorte qu'il vous demande avant de le faire. Si vous lui dite de ne pas recalculer et que vous revenez de vous même sur la route prévue, il reprend la navigation comme si de rien n'était.
2) Le 60CSX peut mouliner exagérément si vous lui faite calculer un itinéraire long, avec beaucoup de waypoint (max 50 par route), sur une carto détaillée (topo?) et avec un mode de transport particulier (ex:piéton/vélo)... dans ce cas, c'est très long.
3) Je n'utilise la navigation routière que lorsque je dois me rendre d'un point A à un point B. Dans ce cas ca marche très bien, en voiture ou en moto. Si je voyage à moto, le nombre de points de passage devient très important, largement supérieur à 50. Suivre une route et des waypoints serait alors beaucoup trop fastidieux. C'est pourquoi je préfère charger une trace. Le GPS en accepte 20 de 500 points chacune. C'est beaucoup beaucoup plus léger, pas de recalcul intempestif, rien à faire... l'inconvénient c'est qu'il n'y a pas de navigation "tournez à droite dans 100m", "restez à votre gauche"... C'est un simple trait posé au dessus de la carto. Perso, je n'utilise que ca en voyage moto, à VTT, en rando....
La différence entre trace et route est une notion qui n'existe pas chez les GPS type zumo, tomtom ou autre nuvi. Eux ne fonctionnent qu'avec des routes et des waypoints... les fonctionnalités de navigation sont souvent plus limités que sur des GPS du type 60CSX. Vous avez fait le bon choix si vous cherchiez quelque chose de très complet et robuste. C'est un très bel outil... qui demande un peu de pratique. Bonne route.
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
:angry::0:confused::cheer:B):evil::silly:
:dry::lol::kiss::D:pinch::(:shock:
:X:side::):P:unsure::woohoo::huh:
:whistle:;):s:!::?::idea::arrow:

3.22 Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."